La Défense

La défense des interets professionnels

En sa qualité d'association faîtière, la FIDUCIAIRE|SUISSE défend les intérêts de ses membres – plus de 1200 – auprès des milieux économiques, des autorités politiques et des administrations dans toute la Suisse.

Echanges d'expériences et d'informations

La FIDUCIAIRE|SUISSE informe régulièrement ses membres des importantes actions politiques – telles que les procédures de consultation sur des révisions législatives – de même que des questions ou débats internes à l'association.

L'assemblée annuelle des délégués ainsi que les rencontres périodiques entre comité central et comité directeur assurent à  la FIDUCIAIRE|SUISSE un précieux climat de transparence. Les affaires courantes comme les problèmes spécifiques y sont traités avec la volonté d'un front commun, pour la défense des intérêts de tous les professionnels de la branche fiduciaire.

Plate-forme d'échange d'informations et d'expériences, la FIDUCIAIRE|SUISSE publie sa propre revue professionnelle, "L'expert fiduciaire", nourrie d'articles spécialisés, de conseils pratiques et d'un utile agenda des manifestations.

Formation professionnelle continue

La FIDUCIAIRE|SUISSE se veut aussi un instrument de promotion de la qualité et de la compétence professionnelle des spécialistes en fiduciaire. Dans cette optique, elle accorde une place importante à la formation professionnelle et continue.

D'abord par le biais de ses deux établissements d'enseignement, l'institut Romand d'Etudes Fiduciaires et la "Schweizerische Trauhänder Schule", dont les élèves obtiennent des résultats supérieurs à la moyenne suisse.

Ensuite par l'obligation faite à ses membres de se recycler régulièrement afin rafraîchir leurs connaissances en une matière qui évolue constamment et donc de demeurer au niveau requis par le marché. Enfin par la participation de ses experts aux commissions d'examens de fin d'apprentissage, professionnels ou supérieurs.

Règles professionnelles

La FIDUCIAIRE|SUISSE édicte des règles auxquelles tous ses membres doivent se conformer. Une commission ad hoc veille à leur respect. Ces règles définissent un certain nombre de principes fondamentaux relatifs à l'exercice de la profession et visent à la loyauté de tous dans un esprit de libre concurrence.